Répression, arbitraire, impérialisme

Etat d'urgence après les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis: manifestations sociales et environnementales interdites, perquisitions arbitraires des opposants politiques, (poursuite et intensification du) bombardement d'un pays étranger qui ne nous menace pas... Sans parler, au niveau individuel, des insultes et agressions racistes qui ne se cachent plus.

La France est morte. Mais ce ne sont pas les terroristes qui l'ont tuée.

Il est plus que jamais temps de pratiquer la résistance pécuniaire. Tant qu'elle n'est pas encore criminalisée. — 27 octobre 2015